Images de Champagne-Ardenne et d'ailleurs

Home / Keyword patrimoine religieux /

La châsse de St Remi

P1050229.JPG Pilier central de la voûte de la salle capitulaire de l'abbaye-musée St Remi de Reims Thumbnails Sirènes-oiseaux Pilier central de la voûte de la salle capitulaire de l'abbaye-musée St Remi de Reims Thumbnails Sirènes-oiseaux Pilier central de la voûte de la salle capitulaire de l'abbaye-musée St Remi de Reims Thumbnails Sirènes-oiseaux Pilier central de la voûte de la salle capitulaire de l'abbaye-musée St Remi de Reims Thumbnails Sirènes-oiseaux Pilier central de la voûte de la salle capitulaire de l'abbaye-musée St Remi de Reims Thumbnails Sirènes-oiseaux Pilier central de la voûte de la salle capitulaire de l'abbaye-musée St Remi de Reims Thumbnails Sirènes-oiseaux Pilier central de la voûte de la salle capitulaire de l'abbaye-musée St Remi de Reims Thumbnails Sirènes-oiseaux

Le 23 octobre 1793, les révolutionnaires rémois, après avoir envahi l'église abbatiale, profanèrent le corps de saint Remi et détruisirent la châsse en argent et pierres précieuses réalisée entre 1643 et 1649 par l'orfèvre rémois Antoine Lespicier.
Le soir même, les restes du saint apôtre des Gaules furent inhumés dans une fosse commune avec le corps d'un soldat décédé la veille.
L'emplacement de la tombe, fut soigneusement repéré par des paroissiens; les restes de saint Remi purent être exhumés le 5 juillet 1795.
En 1803, à la suite du Concordat les reliques ont été transférées dans l'église.
La châsse d'argent ayant été détruite, on utilisa une châsse du 17' siècle en bois sculpté qui avait été vidée de son contenu durant la Révolution. Cette châsse en forme de petit mausolée fut, entièrement recouverte de feuilles d'argent et toutes ses parties sculptées furent dorées à la feuille d'or alors que son intérieur était peint en bleu de roi!
Le 1" octobre 1803, la châsse accueillit solennellement les reliques de saint Remi et fut fermée par le serrurier Fran et scellée du sceau de Monseigneur l'évêque de Meaux. On l'exposa à la piété des fidèles pendant neuf jours dans le chœur et, à la fin de la neuvaine, à l'issue de la procession rituelle elle fût placée dans un tombeau de fortune, érigé dans l'arrière-chœur, aux frais de monsieur Ludinard de Vauxelles, ancien trésorier de France.
Cette châsse abrita les reliques du saint patron de Reims jusqu'au 13 décembre 1824, date à laquelle on les transféra dans une nouvelle châsse plus imposante en vue du sacre du futur Charles X prévu au mois de mai 1825.On perd ensuite sa trace; elle ne fut retrouvée et identifiée il n'y a que quelques années au milieu des dépôts accumulés dans la tribune Sud de la basilique.
Inscrite à l'inventaire du Musée-abbaye Saint-Remi, sa restauration a pu être assurée sur les crédits municipaux.
Extraits de la fiche de présentation écrite par Marc Bouxin, CONSERVATEUR EN CHEF DU MUSÉE SAINT-REMI DE REIMS (avec son autorisation)

Une autre photo est visible dans cette rubrique :
http://dialog.ac-reims.fr/hist-geo-gallery/picture.php?/730/category/72

Author
Christine Galopeau de Almeida
Dimensions
1600*1200
File
P1050229.JPG
Filesize
372 KB
Visits
6867
Rating score
no rating
Rate this photo

0 comments